Accueil » Internet » Payer son stationnement via son crédit téléphonique

Payer son stationnement via son crédit téléphonique

Payer son stationnement via son crédit téléphonique
0
1 422 vues
0

Payer son stationnement via son crédit téléphonique

Le paiement du stationnement de son véhicule par le biais d’un téléphone portable sera bientôt effectif à Paris. Il y a déjà plusieurs villes en France qui ont adopté ce système. Suite à un appel d’offre de la ville de Paris, le groupement Vinci PayByPhone a été choisi pour implémenter ce service. Il commencera à fonctionner fin avril dans les premiers arrondissements de Paris puis sera étendu au reste de la capitale l’année prochaine.Le fonctionnement du paiement via son crédit téléphonique débutera par une inscription au service proposé par le groupement Vinci PayByPhone puis l’ouverture d’un compte. Il faut au préalable avoir une carte de crédit. Suite à l’inscription, la personne doit renseigner le numéro de plaque d’immatriculation de son véhicule. Après toutes ces démarches, l’usager devra payer via son téléphone à 15 minutes près, comme avec les horodateurs actuel et le système Monéo qui est de moins au moins utilisé au profit des règlements par carte bancaire.

Pour que ce service marche correctement, la mairie de Paris commence à doter les horodateurs de tags permettant à l’usager d’apposer son téléphone portable devant celui-ci. Comme cela, le système identifie le client et ainsi l’application de ce service sera active via le mobile de l’usager qui pourra choisir le montant correspondant à la bonne zone tarifaire du quartier.

Les avantages de ce système sont multiples. A Paris seulement un dixième des usagers paie leur place de parking alors que ce chiffre est plus élevé dans toute la métropole. Ce système permettra aux clients qui effectuent des courts arrêts, moins de trente minutes, de payer plus facilement par l’intermédiaire de leur mobile alors qu’en temps normal la plupart n’aurait pas payé ou alors aurait mal évalué le temps de stationnement. Ce système pourrait sur le plan financier être bénéfique pour la ville de Paris dans un moyen terme et ainsi rentabiliser assez rapidement l’investissement de départ.

Prenons l’exemple de la ville d’Issy-les-Moulineaux qui a été la première à instaurer ce système. Tous les horodateurs ont été équipés du tag Near Field Communication, ce qui permet aux usagers munis d’un téléphone portable d’effectuer un payement sans passer par l’horodateur. Ils peuvent même prolonger la durée de stationnement ou bien stopper cette durée à distance. Cette pratique est une aubaine pour la ville sachant qu’une majorité de la population possède un téléphone portable équipé d’une connexion internet.

Articles similaires